• ma fille


    Ma fille

     Le jour où je trouveras que je suis devenue trop vieille, je connait deja ta  patience envers moi, je sait que tu  comprend, ma fille… Si je répète la même chose des dizaines de fois,  je sait que écoutera  !  Quand tu étais petite, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce que tu t’endormes.

    Si je ne me lave plus aussi souvent sous la douche, ne me réprimande pas et ne me dis pas que c’est une honte. Souviens-toi combien de raisons je devais inventer, pour te faire prendre un bain quand tu étais petite.

    En voyant ma difficulté à gardé  mes repère  vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi, mais laisse-moi plutôt le temps,  de ne souvenir  des leçons donnée par johann et toi  que de patience vous avec eu

    Je t’ai appris tant de choses… bien te tenir à table… bien t’habiller… bien te présenter… Comment confronter les problèmes de la vie…

     ”Le jour où je  trouveras que je suis devenue trop vieille,  ta patience infinie est la palpable

     S’il m’arrive à l’occasion de manquer de mémoire, ou de ne pouvoir suivre une conversation…

    Laisse-moi le temps nécessaire pour me souvenir…

    Et si je n’y parviens pas, tu ne dira c'est rien maman

    Car le plus important pour moi, c’est d’être avec toi et de pouvoir te parler.

     Si je refuse de manger, ne me force pas ! je veut gardé ma taille de guêpe mdr

    Quand mes pauvres jambes ne me permettront plus de me déplacer comme avant… on fera la courses avec les choupinettes

    Tends-moi les bras comme je tenais tes petites mains, pour t’apprendre à faire tes premiers pas. de danse

    Et quand un jour, je te dirai que je ne veux plus vivre… Que je veuille mourir… ne te fâche pas… tient moi la main ma fille chérie

    Car un jour, tu comprendras aussi à ton tour !

    tu sait qu’à mon âge, on ne vit plus vraiment. On survit simplement…entourée malgré tout de l'amour que vous ne porté toi et les enfants

    Un jour, tu comprendras que malgré toutes mes erreurs, j’ai toujours voulu ce qui était le mieux pour toi  souvent j'ai pris le mauvais chemin bordé de roses qui hélas on piqué nos cœurs  oubliant que  l'amour d'une maman pour sa fille reste intacte

    Tu ne dois pas te sentir triste, malheureuse ou incompétente, face à ma vieillesse et à mon état.

    je sait que tu  restera à mes coté jusque la fin  près de moi,  fait  de ton mieux comme je l’ai fait à ta naissance.

    Aide-moi à marcher… Aide-moi à terminer ma vie avec amour et patience.

    La seule façon qu’il me reste pour t’en remercier, c’est un sourire et beaucoup d’amour pour toi…

    Je t’aime ma fille !

    Ta Maman

    « joyeux anniversaire mon nounou »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 09:46

    Oh que c'est touchant et d'une cruelle vérité quelque part!! Avec ma petite soeur nous avons été là pour Papa jusqu'au beau pendant près d'un an et je ne regrette rien. mais il n'avait pas cette maladie..Bien sur on espère tous que nos enfants seront là près de nous et qu'ils seront patent avec nous mais ce ne doit pas être évident tout les jours et assurément fatiguant allez ma tite Huguette  ..pas trop d'idée tristes sur l'avenir..allez zou debout et le moral au beau fixe nous devons affronter de la flotte et humidité donc au Gouvernail du moral ! ok mdr bisous je file..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :